gilet


gilet

gilet [ ʒilɛ ] n. m.
gillet « camisole sans manche » 1664; esp. jileco, ar. maghrébin galika, du turc yelek
1Vêtement d'homme, court, sans manches, ne couvrant que le torse, qui se porte par-dessus la chemise et sous le veston. Costume trois pièces comprenant un gilet. Dos de gilet en satin. Gilet de velours, de soie, de daim. Poche de gilet. gousset . Loc. Venir pleurer dans le gilet de qqn : venir se plaindre et chercher une consolation.
Gilet de sauvetage, gonflé à l'air comprimé. ⇒ brassière. Gilet d'armes, pour se garantir des coups d'armes blanches. — Gilet pare-balles.
2Vêtement court, avec ou sans manches, se portant sur la peau ou sur la chemise. Gilet de peau (porté sur la peau), de corps. maillot (de corps); tricot. Gilet de flanelle, de coton.
3Tricot à manches longues fermé devant. cache-cœur, cardigan. Un gilet de laine. fam. paletot.

gilet nom masculin (espagnol jileco ; du turc yelek) Pièce du costume masculin, courte et sans manches, qui se porte sous la veste. Veste sans manches. Sous-vêtement en tissu à mailles ou en flanelle. Synonyme de cardigan. ● gilet (expressions) nom masculin (espagnol jileco ; du turc yelek) Gilet d'armes, autrefois, gilet de mailles placé sous l'habit. Gilet de sauvetage, vêtement imperméable, en caoutchouc gonflable ou en Nylon, qui permet à un naufragé de ne pas couler. ● gilet (synonymes) nom masculin (espagnol jileco ; du turc yelek) Gilet de sauvetage
Synonymes :
- brassière
Synonymes :

gilet
n. m.
d1./d Veste courte et sans manches que les hommes portent sous un veston.
d2./d Veste à manches longues, en tricot.
d3./d Sous-vêtement couvrant le torse. Gilet de flanelle.
d4./d Gilet de sauvetage: brassière de sécurité permettant de maintenir hors de l'eau la tête d'une personne immergée.
|| Gilet pare-balles: gilet de protection à l'épreuve des balles.
d5./d Loc. fig. Pleurer dans le gilet de qqn, se lamenter auprès de lui.

⇒GILET, subst. masc.
A. — 1. Vêtement court, sans manches, boutonné devant et ne couvrant que le torse, porté par les hommes sur la chemise et sous la veste (et quelquefois par les femmes). Gilet brodé, fantaisie, rayé, de livrée; gilet de piqué, de velours; poche de gilet; boutonner son gilet; mettre les pouces dans les entournures de son gilet. Je mis le pantalon, l'habit et le gilet noirs et la cravate blanche, comme il convient à un jeune homme qui va déjeuner en ville (KARR, Sous tilleuls, 1832, p. 77). On la vit un jour, descendre de l'Hirondelle, la taille serrée dans un gilet, à la façon d'un homme (FLAUB., Mme Bovary, t. 2, 1857, p. 31). Il y a des prêtres sans col, en gilets de garçons de café parisiens (MALRAUX, Espoir, 1937, p. 696) :
... il portait, au lieu du petit gilet à boutons de cuivre, qui était d'uniforme sous le paletot, un étrange gilet de soie, très ouvert, que fermait dans le bas un rang serré de petits boutons de nacre. C'était un vêtement d'une fantaisie charmante, comme devaient en porter les jeunes gens qui dansaient avec nos grand'mères, dans les bals de mil huit cent trente.
ALAIN-FOURNIER, Meaulnes, 1913, p. 47.
Vx. Gilet à/en cœur. Gilet s'ouvrant largement en forme de cœur et fermé par un seul bouton, porté par les élégants au XIXe siècle. Un beau jeune homme, au gilet en cœur, à la chemise en échelle, au revers d'habit noir en velours (GONCOURT, Journal, 1868, p. 406).
P. méton. Élégant habillé à la dernière mode. Et les gilets en cœur, clair-semés dans la salle (LORRAIN, Modern., 1885, p. 19).
HIST. [P. réf. au gilet écarlate porté par T. Gautier lors de la première représentation d'Hernani] Partisan du jeune Romantisme. Gautier, qui se démenait dans sa stalle comme aux beaux jours des gilets rouges (VERLAINE, Œuvres posth., t. 2, Crit. et conf., 1896, p. 304).
Expr. fig. Pleurer dans le gilet de qqn. Se plaindre à lui. Le titulaire de ladite place a beau aller pleurer dans le gilet de toutes les commissions du monde, rien ne le fera réintégrer ni là ni ailleurs (GYP, C'est nous, 1890, p. 70). Il pleura ce qui lui restait de larmes dans le gilet du reporter (G. LEROUX, Roul. tsar, 1912, p. 121). Parler dans son gilet (vieilli). Parler d'une manière inaudible.
2. Vêtement en laine tricotée, généralement à manches et boutonné sur le devant, couvrant le torse, porté par les hommes et les femmes. Un gilet rayé, mille fois lavé, et forcément un peu feutré (100 idées, août 1978, n° 58, p. 45).
3. Domaines spéciaux.
a) ARM., vx. Gilet d'armes, de fer. Veste de mailles protégeant des coups d'une arme blanche. Gérard de Roussillon regarda d'un air sombre son vieux gilet de fer rouillé (HUGO, Légende, t. 1, 1859, p. 195). Gilet pare-balles.
b) MAR. Gilet de sauvetage. Accessoire gonflable ou en matière insubmersible, en forme de gilet, destiné à maintenir à la surface de l'eau celui qui le porte. Synon. brassière. Passez vos gilets de sauvetage et allez sur le pont (PEISSON, Parti Liverpool, 1932, p. 236).
B. — Sous-vêtement de laine ou de coton couvrant le torse, parfois à manches, qui se porte à même la peau. Synon. maillot, tricot (de peau). Gilet de corps, de peau. Le gilet de molleton est un peu trop mince pour une gelée qui ne trouve qu'un toit entre elle et ma peau fraternelle (BALZAC, Corresp., 1819, p. 52). Il se rase toujours lui-même, ôtant d'abord sa chemise, et demeurant en simple gilet de flanelle (LAS CASES, Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 457).
REM. Gileté,-ée, part. passé rare et vx de gileter, verbe trans. inus. Vêtu d'un gilet. Il monta dans un fiacre et se fit conduire à l'Opéra, frisé comme un saint Jean de procession, bien gileté, bien cravaté (BALZAC, Illus. perdues, 1843, p. 180).
Prononc. et Orth. : []. Ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. [1664 gillet « sorte de camisole sans manches », cité comme mot maghrebin (J. DE THÉVENOT, Relation d'un voyage fait au Levant, p. 553)]; 1736 (Mercure de France, mars ds Trév. : Quand la femme accosta Dom Baillimaître, [...] il n'avoit point de chemise, mais seulement un gillet). Empr., (avec substitution de suff. due à l'infl. de mots tels que corset, mantelet, etc. : cf. sicilien gileccu, cileccu, esp. chaleco, gileco, port. jaleco, etc.) à l'ar. maghrebin « camisole portée par les esclaves chrétiens sur les galères », lui-même empr. au turc yelek « camisole sans manches » (v. FEW t. 19, pp. 199-201). Fréq. abs. littér. : 1 085. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 1 290, b) 2 381; XXe s. : a) 1 823, b) 1 140.

gilet [ʒilɛ] n. m.
ÉTYM. 1664, gillet « camisole sans manche »; esp. jileco, gileco, jaleco, mot arabe maghrébin ğalīka « casaque des captifs chrétiens chez les Mores »; du turc yelek.
tableau Mots français d'origine arabe.
1 Vêtement d'homme court sans manches, ne couvrant que le torse, qui se porte par-dessus la chemise et sous le veston. || Costume trois pièces comprenant un gilet. || Dos de gilet en satin. || Gilet de satin blanc (→ Pièce, cit. 12). || Gilet d'habit, de livrée. || Gilet fantaisie (cit. 9; → aussi Complet-veston, cit.). || Gilet de velours, de piqué, de soie, de daim. || Porter un gilet, le gilet; ôter, enlever son gilet (→ Bistrot, cit. 2; bretelle, cit. 1). || Être en gilet, sans veste. || Mettre les pouces dans les entournures de son gilet. || Poche de gilet ( Gousset). || Boutonner son gilet. || Le gilet rouge de Gautier (→ ci-dessous, cit. 3).
1 Il emporta sa collection de gilets les plus ingénieux : il y en avait de gris, de blancs, de noirs, de couleur scarabée, à reflets d'or, de pailletés, de chinés, de doubles, à châle ou droits de col, à col renversé, de boutonnés jusqu'en haut à boutons d'or.
Balzac, Eugénie Grandet, Pl., t. III, p. 509.
2 Il (le costume) se compose, le dimanche, d'un gilet d'étoffe de soie bariolée, découpé en cœur et très ouvert sur la poitrine, ainsi que la veste noire (…)
G. Sand, Un hiver à Majorque, p. 169.
3 (Lors de la première représentation d'Hernani) M. Théophile Gautier surtout insultait les yeux par un gilet de satin écarlate et par l'épaisse chevelure qui lui descendait jusqu'aux reins.
Hugo, Hugo raconté, LIII.
3.1 Un bobèche au pantalon couleur de soufre, au gilet jaune agrémenté de passements jaunes, un gilet à la Robespierre dont les ailes volaient sur un habit vert bouteille.
Huysmans, les Sœurs Vatard, V, p. 72.
Loc. fig. Venir pleurer dans le gilet de qqn : venir se plaindre et chercher une consolation. — ☑ Parler dans son gilet (→ Dans sa barbe).
4 (…) un rédacteur en chef qui fait des mots dans son gilet.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. V, XXIV, p. 216.
Vx. Gilet à cœur, en cœur : gilet très échancré des élégants vers 1865.Par ext. Homme élégant.
Gilet de sauvetage : vêtement imperméable couvrant le buste, permettant de maintenir hors de l'eau la tête d'une personne immergée. Brassière (2.), et aussi ceinture (de sauvetage). || Gilet de sauvetage gonflable. || Gilet à harnais incorporé. || « Porter un gilet de sauvetage est une simple question de bon sens (…) Il est souvent peu élégant : mieux vaut pourtant flotter sans grâce que couler en beauté » (Nouveau cours de navigation des Glénans, p. 27).
(1872). || Gilet d'armes, pour se garantir des coups d'armes blanches.Gilet pare-balles, pour se garantir des coups d'armes à feu.
5 (…) lacée dans ce gilet d'armes de peau de chamois qui lui faisait comme une cuirasse (…)
Barbey d'Aurevilly, les Diaboliques, « Le bonheur dans le crime ».
2 Vêtement court, avec ou sans manches, se portant sur la peau ou sur la chemise ( Camisole). || Gilet de peau, porté sur la peau. Maillot (de corps), tricot (de corps). || Gilet de flanelle, de coton. || Gilet de laine tricotée ( Sweater, tricot).
6 Moi, à cause du froid (car il ne fait pas chaud du tout, le temps est sec) et par précaution, j'ai dès maintenant endossé la chemise de flanelle. Me voilà donc condamné au gilet de santé.
Flaubert, Correspondance, 233, 3 nov. 1849.
3 (1900). Tricot de femme à manches longues, courtes ou sans manches, ouvert devant. || Porter un gilet sur une robe.
DÉR. Gileter, giletier.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • gilet — gilet …   Dictionnaire des rimes

  • Gilet — Escudo …   Wikipedia Español

  • Gilet — (French gilet , from Spanish gileco or chaleco , ultimately from Turkish yelek ) is a sleeveless jacket resembling a waistcoat or blouse. [ [http://unabridged.merriam webster.com/cgi bin/unabridged?va=gilet Merriam Webster Unabridged Gilet entry] …   Wikipedia

  • gilet — m. gilet. voir bombet, corset …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • Gilet — (fr., spr. Schiläh), 1) Weste ohne Ärmel u. mit herabhängenden Taschen; 2) Sorte rother Bordeaux Weine, s.d. B) a) ee) …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Gilet — (franz. spr. schilä), Weste, ärmellose Jacke; auch ein Hasardspiel mit Pikettkarte unter vier Personen …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Gilet — (frz., spr. schileh), ärmellose Jacke, Weste …   Kleines Konversations-Lexikon

  • gilet — /ʒi lɛ/ (o, all ital., gilè /dʒi lɛ/) s.m., fr. [cfr. sp. jileco, jaleco giubbotto ]. (abbigl.) [indumento senza maniche che si porta sotto la giacca, abbottonato sul davanti] ▶◀ corpetto, panciotto …   Enciclopedia Italiana

  • Gilet — Diminutif de Gilles (voir Gil), surtout porté dans l Ouest (44, 49) et dans le Centre (45) …   Noms de famille

  • Gilet — Pour les articles homonymes, voir Gilet (homonymie). Un gilet traditionnel, pour être porté avec un costume deux pièces séparées ou d un pantalon Un gilet est un vêtement sans manche qui se porte sur l …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.